ᐅ• Participation aux jeux-concours : les aprioris dont il faut se débarrasser

Jeux-concours : S-T-O-P aux préjugés.

 

Voici 6 aprioris sur les participations aux jeux-concours dont il faut se débarrasser, le site Jeux-Concours Gagnants vous explique pourquoi.

Jeux-concours : S-T-O-P aux préjugés.

« Si j’envoie ma candidature 48h avant la clôture du jeu, j’aurai plus de chances de gagner puisque mon enveloppe sera sur le haut du tas ! »

FAUX ! Participer à la dernière minute n’augmentera en rien vos chances de gagner ! Tout d’abord parce qu’il n’y a pas qu’un seul tas (ou sac). Ensuite, il y a très peu de chance pour que l’huissier désigne la « jolie petite enveloppe fraîchement déposée sur le tas » plutôt qu’une autre arrivée au tout début, bien au fond. La date de réception de votre participation n’influe donc pas sur vos chances de gagner, sauf bien sûr, si vous êtes hors-délai.

 

« Si je ne suis pas abonné(e) au magazine ou au site, je ne pourrai jamais gagner ! »

FAUX ! Être abonné(e) ou pas n’intervient pas dans le choix du gagnant (sauf mention spécifique telle que « jeu strictement destiné aux abonnés » ou encore « indiquez votre numéro de carte de fidélité », mais cela est très rare). Un jeu-concours se base sur le principe du tirage au sort, et donc du hasard. Lors du tirage au sort, vous ne verrez jamais l’organisateur dire « ah, il ne s’agit pas d’un abonné, recommençons ! ».

 

« Si je m’abonne à la newsletter, j’aurai plus de chances de gagner ! »

FAUX ! Pour les mêmes raisons que le point n°2, s’abonner à la newsletter ne fera pas de vous un meilleur participant ayant plus de chance gagner. De plus un organisateur préfère envoyer des informations aux personnes réellement intéressées par son activité qui liront son message (l’envoi d’une newsletter coûte de l’argent !).

 

« Si j’utilise une enveloppe colorée, j’aurai plus de chance d’être tiré au sort ! »

VRAI et FAUX ! Des enveloppes de type faire-part à fort grammage de couleurs vives ou pastel peuvent être intéressantes, néanmoins comme il s’agit d’enveloppe vendus par paquet de 20 ou 25, elles ont des prix de ventes assez onéreux.

À éviter les enveloppes de couleurs très foncées ou noires, le cachet de la Poste (avec la date) risque de ne pas être visible. En sachant que le cachet de la Poste fait foi, s’il n’apparaît pas, vous risquez d’être disqualifié(e). Restez donc sur des classiques : enveloppes blanches ou Kraft.

 

« Si j’utilise une grande enveloppe, j’aurai plus de chance de gagner ! »

VRAI ! Les enveloppes « grands formats » retiennent plus facilement « la main » d’une personne qui réalise le tirage au sort. Elles se démarquent des autres envois par leurs formats différents, leurs rigidités ou leurs épaisseurs.

Les enveloppes de format C5 Kraft (16,2 x 22,9 cm) sont parfaites, il est inutile d’envoyer des enveloppes de plus grands formats. Elles permettent d’envoyer soit une feuille pliée en deux, soit une feuille coupée en deux. Si ces enveloppes vendues par paquet de 10 peuvent revenir assez chère, dans des grandes surfaces spécialisées (par exemple : Bureau Vallée, Metro, Office Dépôt, Top Office, …) elles sont vendues par carton de 500 enveloppes.

 

« Si j’utilise une grande carte postale, j’aurai plus de chance de gagner ! »

VRAI et FAUX ! Comme les enveloppes de grands formats, elles ont plus de chance d’être retenues par la main de la personne qui réalise le tirage au sort. Néanmoins, évitez les formats trop fantaisistes ou les messages pré-imprimés de concouristes ou les photos de mauvais goûts qui risqueraient d’être écartés.

Les inconvénients : Les grandes cartes postales sont plus chères à l’achat. Nous vous déconseillons l’utilisation de cartes postales de très grands formats (21 x 29,7 cm) car elles dépassent les 20 g (frais postaux plus élevés) et elles arrivent souvent abimées (parfois déchirées) par les machines de tri des centres postaux (pour éviter ce problème il faut les mettre sous enveloppe).

Certains organisateurs « très minoritaires » éliminent systématiquement les cartes postales de très grands formats.