ᐅ• Ne soyez pas à court de munitions, approvisionnez vos réserves

Vous avez certainement dans vos placards, au frigo ou à la cave deux boîtes de conserves, une bonne bouteille de vin, un bac de glace , une demi-douzaine d’œufs, ou l’équivalent… au cas où des amis passeraient à l’improviste. Et hop deux assiettes de plus et un repas « à la bonne franquette ».

fgtbtbttggre

Et si vous faisiez quelques provisions, juste de quoi ne pas vous faire surprendre lorsque s’annonce un jeux concours créatif.

La preuve de mon raisonnement par quelques exemples concrets :

Vous sortez du four une magnifique tarte aux abricots, un plat de tomates farcies. Photographiez-les, épinglez avec la recette que vous tenez de votre grand-mère.  Vous allez au ski… quelle belle chute celle de votre mari (il ne s’est pas fait de mal et tout le monde rit de bon cœur), immortalisez  cet instant hilarant. Au moment des fêtes, collectionnez les clichés de votre sapin, d’une belle table de Noël, des enfants ouvrant les cadeaux, de la chasse aux œufs de Pâques. Vous avez transformé une chaussette en bonnet pour la poupée, gardez des traces de ce recyclage inattendu. Prenez des images de saison : un rond de girolles en sous-bois en automne.  Des châteaux de sable près de l’océan en été. Et janvier vous fournira moult paysages enneigés.

Pareil pour publier un conte de Noël, le récit d’un voyage ou un hommage pour la fête des mères. Si vous avez l’âme d’un écrivain, tentez la nouvelle policière.

Si vous exercez vos talents de dessinateur, ça peut servir, mais les sujets sont si variables.

Sans doute faudra-t-il adapter les documents pour qu’ils collent exactement au règlement du jeu, relecture et modifications seront rapides.

Je ne sais pas si vous avez remarqué, c’est juste le jour où l’on vous demande une photo de plage, la recette de gâteau héritée de la famille, un jardin en fleurs que vous n’avez tien à vous mettre sous la dent. Combien de fois avez-vous raté la possibilité de recevoir (peut-être) un lot intéressant, pris par d’autres occupations plus urgentes, en manque de temps ou d’inspiration. Alors, maintenant, le moment venu, vous ne serez pas pris de court, vous sortirez de vos dossiers, de vos tiroirs, matière à participer à ces concours.

En résumé, le bon concouriste a toujours à portée de main, un crayon et un papier, un appareil photo. Il gère ses réserves et pioche dedans avec bonheur à l’heure H.

 

photoc-camera_w2