Jouer pour gagner : rien de neuf sous le soleil. Et pourtant, tout a changé avec les jeux-concours sur internet. C’est un vrai dialogue entre les marques et les consommateurs. Une opération marketing d’un genre inédit. Il n’y a pas vraiment de perdant. Comment est-ce possible ?

Le cyberespace est en plein changement : les lois protègent les joueurs. Les règlements des concours sont obligatoires, clairs et précis. Ils deviennent de plus en plus inventifs et drôles. Grâce à eux, on peut aussi apprendre un tas de nouvelles choses.

Cerise sur le gâteau : une bonne organisation permet de jouer beaucoup plus. Et aussi de préserver sa vie privée. Il suffit de créer une adresse mail et un compte Facebook réservés aux partages publicitaires pour les concours.

La législation française permet de jouer sereinement

jeux-concours

Les jeux-concours sont rassemblés sur un site dédié. Ils ont été testés et sont conformes à la nouvelle législation. Ils définissent donc un règlement qui garantit leur bon déroulement et la juste attribution des lots.

La règle du jeu

  • Accepter le règlement :

Au moment où vous vous inscrivez, vous devez nécessairement cocher la case qui vous demande si vous acceptez les conditions générales. Un astérisque vous signale que l’acceptation du règlement est obligatoire pour pouvoir participer.

En général, si vous cliquez sur ces indications, vous êtes directement renvoyé vers le texte du règlement.

L’attribution des lots

  • Comment savoir si l’on a gagné ?

Non, vous n’allez pas passer à côté d’un somptueux cadeau parce que vous vous êtes absenté pour faire vos courses. Les organisateurs de concours s’acharnent un peu plus. Ils vous rappellent deux ou trois fois par téléphone si le lot est important. En effet, ils sont tenus de respecter le règlement. Sinon, gare à la mauvaise réputation sur les forums de discussion. Leur page Facebook et leur site risquent aussi d’être boycottés par des internautes en colère.

Bref, vous serez rappelé. Si décidément non, vous n’êtes toujours pas là, vous recevrez un mail. Mais il ne faut pas trop attendre non plus. Les sociétés insistent, mais dans un délai raisonnable. Au-delà d’une semaine en général, elles attribuent le lot à un autre gagnant.

Pour les petits lots, vous ne recevrez pas d’appel téléphonique. Vous serez simplement prévenu par mail avant de recevoir votre cadeau. Certains gagnants témoignent avoir seulement reçu leur lot par la Poste. Ils ne s’y attendaient pourtant pas.

  • Les bonnes habitudes à prendre

Il faut surveiller sa boîte mail presque tous les jours. Pour être efficace, supprimez immédiatement les messages inutiles. Faites le ménage, vous ne le regretterez pas. En étant bien organisé, vous augmentez votre pouvoir gagnant.

Créez si besoin des dossiers dans votre messagerie. Voici quelques noms de dossier qui pourraient vous rendre service : bons de réduction, marques favorites, site de jeux concours gratuits gagnants. Dans ce dernier dossier, stockez les newsletter avec les astuces envoyées par votre site préféré.

Si vous partez en vacances, faites en sorte de pouvoir consulter votre messagerie. Il vous suffit par exemple de vous connecter à votre messagerie depuis votre smartphone. Ce n’est pas d’un grand confort, mais peu importe. Si vous lisez un mail vous indiquant que vous avez gagné, vous aurez la possibilité d’accéder à un ordinateur où que vous vous trouviez : dans un cybercafé, chez des particuliers.

Si vous êtes encombrés de newsletters, restez simple et courtois : désinscrivez-vous tout simplement. Pour cela, il faut juste cliquer sur un onglet qui se trouve tout en bas de la newsletter : « Se désinscrire » ou en anglais « Unsuscribe ». Pour les newsletters récalcitrante ou compliquées à désactiver, mettez-là dans les spams ou « indésirables ». Vous ne serez plus importunés.

  • Quels sont les lots les plus fréquemment attribués ?

Le règlement induit l’attribution réelle de lots de qualité. En général, il s’agit de produits fabriqués par la marque. Dans ce cas, un grand nombre de lots sont attribués (parfois plusieurs centaines). Les chances de gagner sont donc assez élevées.

Les marques souhaitent parfois engager une opération promotionnelle d’envergure. Elles offrent alors des lots qui décoiffent : voitures, séjours de rêve, un an de vêtements. Les idées ne manquent pas. Il s’agit parfois d’offrir des services ou des invitations : séances de soin, de loisirs, manifestations sportives ou culturelles (24h du Mans, Futuroscope…).

  • Faut-il jouer à tous les jeux ?

Inutile de participer à un concours dont vous ne pourrez pas profiter du lot offert (sauf si vous voulez l’offrir). Vérifiez la date des voyages offerts. Inutile de jouer si vous savez déjà que vous ne pourrez pas vous libérer à ce moment-là.

En revanche, vous pouvez jouer pour gagner des lots qui ne vous seront d’aucune utilité. À condition de savoir à qui offrir le lot (par exemple : un siège-auto, une tondeuse…). Faire des cadeaux grâce aux concours, c’est une délicate attention au moment des fêtes de fin d’année.

Certains revendent leurs lots sur des plateformes numériques pour valoriser leur gain. C’est aussi une possibilité. Tout comme le troc, qui vous permet d’échanger ce bien contre un autre d’une valeur équivalente. Il suffit parfois de faire preuve d’imagination pour trouver des solutions qui vous enrichisse indirectement.

Mieux s’organiser pour gagner

Une nouvelle identité sur internet

  • Adresse mail spécifique

Créez une boîte mail réservée aux jeux-concours. Ainsi, vous ne risquez pas de vous mélanger les pinceaux avec des mails personnels, administratifs ou autres. Vous pourrez la gérer tranquillement.

  • Comptes Facebook, Twitter et Instagram dédiés

Évitez de polluer votre mur ou fil personnel par des pubs qui n’intéressent pas vos amis ou votre famille. Pour cela, une solution s’impose : créez un compte spécifique pour vos activités de joueurs.

De plus, vous allez vite vous rendre compte que vous êtes une communauté de concouristes. Vous partagerez bons plans et expériences dans un jargon unique. Mieux vaut vous créer un espace de jeu réservé. Cette organisation clarifie tout. Vous serez ainsi un joueur plus efficace : rapide et concentré !

Les concours gratuits se développent à vitesse grand V sur les réseaux sociaux. On constate que les ados délaissent Facebook. C’est devenu un mode de communication privilégié par les adultes et même les seniors.

Twitter est un réseau social qui consiste à partager des messages très courts (tweets en 140 signes), mais aussi des images. On reconnaît les adresses de compte Twitter car elles sont précédées par un @.

Instagram permet surtout de partager des images. Il est le moyen de communication préféré des gens qui aiment prendre de belles photos. Les commentaires sont souvent très brefs, sous forme de mots-clés précédés de hashtags #. Ils sont, comme on dit dans le jargon, des « marqueurs de métadonnées ». Cela veut dire qu’ils permettent de regrouper ensuite toutes les images qui sont taguées (= commentées) par le même hashtag.

Le remplissage automatique des formulaires

Pourquoi vous embêter à remplir recopier vos coordonnées des centaines de fois ? Vous perdez votre temps. Sans compter que vous risquez de faire des erreurs.

Il existe une solution vraiment pratique et sécurisée. Lancez-vous et téléchargez en un clic l’application gratuite Roboform en cliquant ici. Une fois entrées vos coordonnées réservées aux concours gratuits, vous êtes tranquille. Les formulaires d’inscription aux concours se rempliront tout seul. C’est magique ! Vous pourrez enchaîner les concours comme les pros qui ont l’habitude de recevoir des colis gratuits.

Roboform mémorise aussi vos mots de passe… vous en aurez peut-être besoin si vous gagnez un lot. Il peut aussi vous être utile si vous rejouez plus tard pour la même marque.

Le refus général de la pollution publicitaire

  • Recevoir par la Poste les pubs qui nous intéressent.

Les nouveaux règlements n’autorisent pas d’envoyer automatiquement des publicités dans les boîtes aux lettres. Les marques doivent demander l’accord préalable de chaque destinataire.

Elles ont intérêt de ne pas submerger inutilement des internautes qui les fuiront. De cette manière, elles réalisent des économies car il est coûteux de faire parvenir massivement des publicités dans les boîtes aux lettres.

De plus, les valeurs écologiques commencent à entrer en ligne de compte. Certaines sociétés s’engagent pour limiter la consommation d’énergie. En effet, envoyer des milliers de mails est une dépense énergétique non négligeable.

  • Recevoir les newsletters que l’on a choisies.

Lorsque vous validez votre inscription à un concours, vous avez la possibilité de cocher la case qui autorise à vous envoyer une newsletter. Vous n’êtes pas obligé de vous y abonner pour que votre participation au concours soit validée.

Dans certains cas, il arrive que l’on vous demande d’abord de créer un compte sur le site d’une marque pour pouvoir jouer. Faites-le si vous êtes intéressé par le concours. En effet, toute inscription est réversible.

  • Pas d’obligation de partage sur Facebook

Voici une loi très intéressante : aucun jeu-concours n’a le droit de vous obliger à partager un message publicitaireFacebook pour valider votre participation à un jeu. Les règles sont strictes sur Facebook. Elles sont respectées.

La communication est sous contrôle sur Facebook. Basée surtout à Londres, une équipe de techniciens prend contact avec les internautes en cas de non-respect des règles. Certains comptes sont parfois supprimés car ils ne respectent pas la charte édictée. N’hésitez pas à lire la documentation disponible dans la rubrique d’aide. Ainsi, vous saurez quelles sont les bonnes pratiques sur ce réseau social.

Conclusion

D’une part, les marques proposent des divertissements qui permettent de découvrir et de partager leurs nouveaux produits, avec des graphismes créatifs et ludiques. D’autre part, les joueurs s’organisent pour démultiplier gratuitement leurs chances de gagner. Le succès est au rendez-vous pour les concouristes habiles. Ils ont la joie de recevoir de multiples cadeaux dans leur boîte aux lettres.

Articles récents