Une histoire de petits malheurs…

 

Impatient de tenter sa chance, le joueur brûle parfois les étapes et prend le risque de négliger une clause essentielle. En voici quelques illustrations.

Heurs et malheurs des concouristes

Lors d’un festival de musique, j’ai noté le nom du groupe du lundi …sur le formulaire du mardi. Envolé tout espoir de places gratuites… j’avais tout juste, pourtant !

N’avez-vous jamais retrouvé dans une poche de manteau le coupon que vous aviez la ferme intention de déposer chez un commerçant… la semaine passée ? Ou la carte postale pour les mots fléchés de votre revue préférée ? Que de malheurs !

Je me revois à la fin d’un salon régional de tourisme, parmi une cinquantaine de visiteurs, à l’heure du tirage au sort. Juché sur une estrade, un responsable ouvre l’urne, mélange ostensiblement son contenu, extrait 10 bulletins. Une hôtesse l’assiste, elle brasse rapidement ce qui reste dans l’urne. Le responsable annonce au micro le nom et la ville inscrit sur le premier papier : 2 entrées au zoo pour son auteur.

L’opération se poursuit et la valeur des lots va crescendo. Coup de théâtre quand l’hôtesse s’exclame : « Je crois que j’ai déjà vu ce nom ». Rappel des règles affichées : une seule participation par personne. Vérification. Annulation. Perplexité du public. Heureusement, la personne concernée est absente ! Et c’est ainsi que le tirage imprévu d’un onzième bulletin m’a permis de goûter le charme d’un week-end dans le bassin d’Arcachon !

Autres mésaventures…

 

Munis d’un bon pour une place gratuite, nous nous rendons au cinéma de notre ville pour voir un film comique…. Le 1er gag ? Ticket pas valable dans cette salle ! Malheurs…

Toujours au chapitre des spectacles, dans un théâtre à Paris, je présente nos exonérés, je n’ai pas vu écrit en tout petit petit « sauf les mercredis, vendredis et samedis », il restait des places et la direction a eu pitié des spectateurs venus de la lointaine province.

Encore plus loin, j’ai gagné un repas dans un restaurant… Au Québec, nom de ville homonyme d’une commune proche de chez nous.

Et voici le moment tant attendu : le facteur vous remet une enveloppe ou un paquet, vous brûlez d’impatience de découvrir VOTRE LOT. Heureuse surprise ???

« Vous avez gagné une consultation gratuite de 15 minutes par téléphone avec un voyant ».

Si je me réfère à l’âge atteint par les femmes de ma famille, si tout va bien, je peux espérer encore au moins 15 ans de vie… 1 minute de prédiction par année ? Dans le même genre, que de goodies, babioles, gadgets inutiles reçus.

Soyons optimistes ! la preuve : ce jour où j’ai oublié mes lunettes, je suis comme une illettrée impossible de lire le texte du quiz des journées de la Loire. C’est rageant, peu de participants, donc chances multipliées. Une dame a bien voulu lire pour moi… nous avons partagé les entrées de musée gagnées.

Ne me dites pas qu’aucune de ces aventures ne vous est arrivée ! Mieux vaut en rire.

Alors, si on prenait le temps de lire le règlement et la dotation ?

Articles récents