ᐅ• Les jeux-concours avec obligation d’achat

Peut-on organiser un jeu-concours avec obligation d’achat ?

Il devient possible d’organiser légalement des jeux-concours avec obligation d’achat pour promouvoir un produit, depuis le 17 mai 2011 (date de la modification de l’article L121-37 du Code de la Consommation).

Faut-il organiser un jeu-concours avec obligation d’achat ?

Avec un jeu-concours avec obligation d’achat, il est facile d’augmenter ses ventes.

En organisant un jeu-concours avec obligation d’achat, vous devez avoir des lots vraiment attrayants pour inciter les consommateurs à passer à l’acte d’achat : un gros chèque fait rêver, au contraire d’un tee-shirt. Si votre dotation est attrayante, certains consommateurs peuvent acheter plusieurs fois votre produit pour augmenter leurs chances de gagner. Depuis l’été 2011, nous voyons apparaître les premiers jeux-concours avec obligation d’achat : un organisateur a mis en jeu une maison à gagner !

Les coûts de gestion peuvent être beaucoup plus élevés qu’un jeu-concours sans obligation d’achat, surtout s’il y a besoin de contrôler les preuves d’achat.

Le consommateur français est habitué (depuis 1836) à participer aux jeux-concours sans obligation d’achat. Vous n’êtes donc pas à l’abri d’un risque de contestation de la part de certains consommateurs : votre jeu-concours doit être très bien organisé.

 Les modalités de participation doivent être claires.

Votre jeu-concours ne doit pas faire appel à des pratiques commerciales déloyales.